◀ Retour

Mettre en place une politique d'achats numériques responsables

Publié le 30/06/2021 par Lucie FRADET, Communicante responsable
Photo illustrant la multitude d’équipements numériques

Depuis l'année dernière, l'Etat s'engage à réduire l'empreinte environnementale liée au numérique.

Etant donné que la fabrication du matériel représente entre 60 et 80% de la pollution engendrée par le numérique, il est indispensable de repenser sa politique d'achat et de la rendre plus responsable.

Dans cet article sont concernés :

  • Le matériel bureautique (PC fixes, portables, écrans, tablettes)
  • Les solutions d'impression
  • Les réseaux et télécoms
  • Le matériel d'infrastructures informatiques et services d'hébergements / solutions hébergées
  • Les prestations intellectuelles (P2i)
  • Les logiciels

Pour parvenir à une politique d'achats responsables, plusieurs questions sont à se poser.

La législation

De nombreux textes de loi portent sur les obligations en termes d'achats numériques.

Les sujets abordés dans ceux-ci concernent :

  • La gestion des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques)
  • La limitation des substances dangereuses pour la santé humaine et l'environnement
  • La qualité écologique des produits
  • L'accessibilité numérique et l'écoconception
  • La durabilité des produits numériques

La loi AGEC, la réglementation européenne REACH, la directive européenne RoHS, certains décrets et directives, l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques, des Postes et de la distribution de la presse) sont là pour définir un cadre autour des achats numériques.

Les labels

Dans le cadre d'une politique d'achats responsables, il est bon de se pencher sur les écolabels.

Les écolabels sont définis comme des labels écologiques attribués à des produits susceptibles de réduire les impacts négatifs sur l'environnement par rapport à d'autres produits similaires.

Au niveau du numérique, on retrouve :

  • L'écolabel européen
  • Le Blue Angel
  • Le TCO
  • L'Energy Star
  • EPEAT (décliné en 3 certifications : bronze, silver et gold)
  • Le 80 PLUS
  • Le FSC
  • Le Nordic Swan
  • Le NF Environnement - Cartouches d'impression laser (NF335)

Vous aimerez aussi : Mieux consommer au bureau grâce aux labels environnementaux

Le choix des constructeurs et distributeurs

Lors de vos échanges avec les constructeurs et les distributeurs, gardez en tête ces sujets pour choisir les plus responsables :

  • Préoccupations sociales :
    • Provenance des produits, implantation géographique des différentes étapes de production
    • Responsabilité sociale : insertion, handicap, ESS (économie sociale et solidaire), RSE (responsabilité sociétale des entreprises)
  • Préoccupations environnementales :
    • Garantie de la batterie
    • Consommation d'énergie
    • Durée de vie des produits
    • Réparabilité, reconditionnement, recyclabilité
    • Nature des matériaux
    • Labellisations

Les alternatives à l'achat d'équipement neuf

En début d'article, nous évoquions que la fabrication de matériel était en cause de 60 à 80% de la pollution numérique. Pour diminuer cet impact au maximum, la solution est de conserver plus longtemps son matériel. Mais comment ?

  • Grâce à du matériel reconditionné
  • En louant du matériel : cela permet d'en acquérir ponctuellement afin de ne pas posséder du matériel inutilisé

Vous souhaitez obtenir le détail pour chacune des familles d'achats ? Consulter le guide pratique conçu par l'ADEME.

Guide pratique pour des achats numériques responsables

◀ Retour à la page d'accueil

Cela peut vous intéresser :

Éco-gestes

Mieux consommer au bureau grâce aux labels environnementaux

Forêt gérée durablement et certifiée par un label environnemental
DÉCOUVRIR
Éco-gestes

Numérique responsable : 9 éco-gestes à adopter au quotidien

9 éco-gestes à adopter pour un numérique plus responsable
DÉCOUVRIR